à propos 

« Contribuer à la reconnaissance artistique des femmes est mon objectif premier. Je souhaite leur offrir un lieu où elles seront libres d’exposer et communiquer sur leur art au travers d’ateliers, de cours, de conférences ou encore de visites guidées.

Il va de soi que je souhaite mettre à l’honneur les femmes. De nos jours, il est question de musées ainsi que de galeries d’art. L’important est de proposer un concept novateur d’exposition qui permettrait à l’art contemporain d’avoir un nouvel essor en contribuant à la visibilité des femmes dans le monde de l’art. C’est pourquoi, je propose le concept d’« espace » qui s’ouvre vers le futur de l’art contemporain. La galerie étant un concept obsolète, il faut pouvoir, dès aujourd’hui, promouvoir une vision qui puisse être à la portée de tous et qui soit également éducative. 

Louis Bourgeois.jpg

L’art contemporain est bien souvent incompris du public. En effet, le résultat d’une oeuvre n’est pas évident pour tous et donc, afin de le rendre accessible, il est essentiel d’en faire connaître le processus. C’est pour cela que je travaille avec des artistes femmes qui sont prêtes à réaliser de la médiation culturelle avec leur propre travail. Celle-ci serait la clé, l’outil, permettant d’entrer dans la sphère vitale de l’artiste qui fait revivre sa vie au travers de ses oeuvres. Ainsi, petits et grands pourraient être sensibilisés à ce concept de l’intime – sous différents angles – qui anime les œuvres de ces artistes. La pulsion créatrice est un concept qui est inné pour elles. Simone de Beauvoir disait « on ne naît pas femme, on le devient », je dis « on ne devient pas artiste, on naît ainsi ». C’est un appel du plus profond de l’être que nous pouvons percevoir par le biais d’œuvres conçues afin de matérialiser un ressenti face au monde ou autres.

 

C’est pourquoi il est essentiel de pouvoir l’interpréter sans avoir de préjugés sur son apparence. Renseigner le public intéressé à l’art - travail des historien.nes de l’art - mais qui ne possède pas de connaissances suffisantes dans ce domaine serait tout aussi fondamental. Cet espace serait le moyen de démontrer toute l’importance que l’art des artistes femmes prodigue à la société. Sensibiliser tous les publics pourrait être porteur d’un accroissement positif et certain de l’intérêt artistique de chacun. »

 

 

La Fondatrice, Marie Bagi

" Si vous ne pouvez pas vous résoudre à abandonner le passé, alors vous devez le recréer. C'est ce que j'ai toujours fait". 

Louise Bourgoies